• Atelier chez la magie des mots "Emilie"

    La magie des mots

     

    Atelier chez la magie des mots

     

    Débuter votre histoire avec cette phrase

    “ La vieille maison tremblait sous le poids de la neige.”

    Atelier d'écriture chez  Mandrine

    Emilie 

    La vieille maison tremblait sous le poids de la neige. Les branches redessinées l'emportaient inéluctablement il y a six mois...Emilie assise songeuse dans la cuisine regardait la neige qui tombait à gros flocons. Marc de son côté pôlissait dans son petit atelier une petite commode pour la venue d'un éventuel enfant. Cela faisait déjà 2 ans qu'ils étaient mariés et l'envie de fonder une famille lui traversait sans cesse l'esprit. Seulement Emilie avait un lourd secret qu'elle n'avait pas pu lui confier...c'était dure pour elle.

    Une maladie l'empêchait de concevoir. Il y a six mois le jour ou le gynécologue lui a annoncé le diagnostic :

    - Je suis désolé Emilie vous ne pourrez pas avoir d'enfant pour l'instant, vos deux trompes sont complètement obstrués !

    D'un seul coup son teint devient pâle puis elle s'est mise à hurler, comme si on lui arrachait le coeur :

    - Pourquoi, pourquoi moi ! qu'ai-je fait pour mériter cette punition...

    Le gynécologue se leva rapidement en lui prososant un verre d'eau :

    - Ce n'est pas votre faute Emilie, la nature parfois ne fait pas bien les choses. Vous n'avez pas consulter avant un autre médecin ?

    Ses larmes inondaient son visage.

    - Non, mon mari est mon premier amour, mon premier homme voyez-vous. Comment je vais lui annoncer la nouvelle. Ma vie est finie.

    Le gynécologue tente de la rassurer :

    - Si votre mari vous aime de tout son coeur, il comprendra que ce n'est pas votre faute.

    Il existe des associations pour vous aider dans cette période difficile, surtout ne restez pas seule.

    Je vous propose qu'on se revoit pour faire des examens plus approfondis, voir si on peut procéder à une petite intervention afin qu'une des deux trompes fonctionnent, vous avez 70 % pour que cela marche. Il faut garder espoir.

    Emilie agacée :

    - Un association, pourquoi faire... ils ne vont pas me donner des trompes neuves !

    Le gynécologue tente encore de la rassurer.

    - Non, c'est vrai il ne posséde pas de baguette magique. Mais vous vous pouvez faire quelque chose, être positive pendant tout ce temps que nous mettrons en oeuvre pour que vous puissiez concevoir un enfant, il vous faudra du temps et de la patience. Chaque étape sera trés importante pour votre couple.

    Emilie sort du cabinet désespérer...Voilà six mois qu'elle vit avec son secret son mari n'est toujours pas au courant. Elle cherche le moment propice pour le lui dire... L'espoir est entre ses mains.

    Deuxième partie pour vous les amies

    Alors que la neige ne cesse de tomber, Emilie prend son courage à deux mains pour révéler son terrible secret à Marc.

    Marc reste silencieux en l'écoutant, il fait un signe non de la tête :

    - Pourquoi as-tu attendu autant de temps pour me le confier ?

    Emilie les larmes aux yeux, éclate en sanglots :

    - J'avais peur que tu ne m'aimes plus et que tu veuilles me quitter !

    Marc s'approche d'elle trés ému, il l'a prend dans ses bras :

    - Comment as-tu pu penser un seul instant que je te quitterais...Ton amour est la plus belle chose que tu m'as donné. Ensemble mon amour nous allons tout faire pour réussir à fonder un foyer.

    Emilie ne s'attendait pas à ce bel élan d'amour et aussi à cette compréhension de sa part :

    - Et si ça ne fonctionne pas, l'opération ?

    Marc lui sourit et essuie les larmes d'Emilie :

    - On va mettre toutes les chances de notre côté...si au final ça ne fonctionne pas, on adoptera un enfant, il y en a temps qui on besoin d'amour.

    Emilie se blottit de nouveau dans ses bras et pense à l'avenir qu'elle touche du bout des doigts.

     

    Arlette

    Ps : j'espère que vous aurez aimé ce moment de lecture. Lire le texte avec la musique merci pour vos messages.

     

     

     

     

     

     

    « Défi "Belle complicité "Mes chers disparus »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 09:07

    coucou Arlette

    très beau texte , un jour viendra .... Il faut qu'elle y pense moins

    parfois la médecine ce trompe ..

    bon dimanche

    bisous

    2
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 09:08

         J'ai beaucoup aimé!

    Dans le genre écrit je suis nulle,plein de choses se bousculent dans ma tête mais je ne sais les écrire....pourtant je crois que cela me libérerait!

    Bisous à 7°

    3
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 09:40

    bonjour ma fée belle histoire un peut triste mais belle, atelier de lecture j essayerai de faire il faut prendre la phase et faire un texte c est ça

    passe un bon dimanche ma fée de douceur

    je te fais de gros bisous

    Elyci

    4
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 09:51

    c'est une belle histoire.. bravo

    bisous bisous

    Nathie

    5
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 10:30

    Une suite serait en en cours de pensées ? Car il faut bien que l'on sache si Emilie va avouer cà à son époux ! Me demande comment il va le prendre, car elle aurait dû lui dire bien avant à mon avis !!
    Super que tu participes aux ateliers Arlette car tu nous ponds de belles histoires ! bravo

    6
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 10:42

    une belle imagination!!! félicitations!!!

    bon dimanche!! temps gris de chez gris!!!! frisquet!! bisous Sylvie  

    7
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 11:57

    Bonjour Arlette

    Passez un bon dimanche !

    8
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 13:03
    superbe bon dimanche Gaite bisous
    9
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 13:06

    très bel article Arlette,peut être qu'un jour il y a espoir,la médecine se trompe quelquefois , il vas faire beau en gironde le soleil arrive donc balade,je te souhaite un très bon Dimanche,bises

    10
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 13:47
    Bonjour Arlette,
    Ah on reste sur sa fin ... il y aura une suite ? Est ce qu'elle va avoir un bébé ?
    Il commence à faire frais ici ça sent vraiment l'automne.
    Je te souhaite une très bonne journée, grosses bises Véronique
    11
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 13:57

    Bonjour Arlette , oui une belle histoire mais je passerai encore chez toi car plus une minute pour aller chez les amis + mon blog ! . La routine reviendra Mercredi après le départ de nos invités . Bon Dimanche ensoleillé , gros bisous , escapade , 

    12
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 16:01
    renee

    une histoire bien triste car c'est triste de mentir jour après jour a son mari si on l'aime.....Bisousssss

    13
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 17:27

    tu as un don pour écrire

    bon dimanche avec des averses

    bisous et a demain

    feuilleautomne

    14
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 17:29

    Bonjour Arlette
    la médecine fait parfois des miracles
    Je vais un peu mieux ,mais ce n’est toujours pas la grande forme
    je répondrai aux commentaires petit à petit
    le temps aujourd’hui est mitigé
    je te souhaite de passer un agréable dimanche et une bonne  fin de journée
    bisous

    15
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 21:33
    colettedc

    Bravo Arlette ! C'est une très, très belle histoire ! On ne peut que souhaiter bonne chance à Émilie, hein ! Bonne fin de soirée et agréable nouvelle semaine ! Bisous

    16
    Lundi 3 Octobre 2016 à 08:33

    Regardez la neige qui danse derrière le carreau fermé.Qui là-haut peut bien s'amuser à déchirer le ciel immense En petits morceaux de papier ?Il fait froid,je suis glagla j'ai besoin de couvertures et feu de bois. La blanche neige papillonne sans bruit , nous enveloppe et voletant sur les toits roux vient mettre une coiffe mignonne aux vieilles cheminées   de chez nous. Pelotonner au coin de l'âtre , je regarde le feu pétiller  en lui c'est comme être au théâtre ;Le spectacle est toujours si plein d'excitation L'âtre crépite et lance un drôle d'éclairage qui danse follement sur toutes les parois. Joli décor qui m'emporte  à rêver Ce beau feu, ta musique enlacent mes pensées mais  bientôt, j'ai les yeux lourds, et les bras de Morphée se tendent grand ouverts, m'invitant à venir .Ma chatte dans mes bras, j'arrête ma veillée et  lentement, je vais dans mon lit pour dormir.

     

    17
    Lundi 3 Octobre 2016 à 09:06

    coucou Arlette

    Très joli don d'écriture ( y aura t'il une suite ? .. je l'espère )

    Mon petit passage pour te souhaiter un bon début de semaine.
    Temps bien changé pluie, vent et fraicheur ( je pense d'ailleurs allumé mon pellet )

    J'espère que de ton côté tout va bien et que tu as passé un excellent week-end

    Bisous tendresse

    Câlinous de mes z'animours




    martine

    18
    Lundi 3 Octobre 2016 à 09:15

    Bonjour Arlette

    une belle lecture, merci pour ce moment, tu as beaucoup de talent dans l'ecriture

    je te souhaite une bonne journée et une bonne semaine

    amitiés

    bisous

    Lysandra

    19
    Lundi 3 Octobre 2016 à 09:46

    bonjour ma fée préférée, j espere que tu vas bien , j ai pas fait mes devoirs pas bien

    pas eu le temps, c est jusqu a quand ? gros bisous ma fée passe une bonne journée

    gros gros bisous elyci

    20
    Lundi 3 Octobre 2016 à 12:00

    re coucou mon amie Arlette

    oups j'ai été déconnectée

    je te disais donc merci pour la suite de cette magnifique histoire pleine de tendresse et d'amour avec un épilogue qui fini bien .. J'adore

    gros bisous

    martine

     

    21
    Lundi 3 Octobre 2016 à 14:20
    brindille33

    Bonjour Arlette,

    C'est la première fois que je te rends visite via Mandrine. Une bien belle histoire en espérant que la médecine qui a fait tant de progrès leur apporte ce qu'ils désirent autant. Elle se serait évitée bien du mouron en ne gardant pas son secret pour elle. La peur, et oui, elle est terrible lorsqu'elle prend aux tripes. Chaque personne agit comme elle peut. Un beau texte et merci. Le mien est encore dans ma tête. Cela fait très très longtemps que je n'ai plus participé à aucun atelier d'écriture.

    Amitiés. Geneviève

    22
    Lundi 3 Octobre 2016 à 15:07

    bonjour  Arlette  c'est très beau ce que tu as écrit je reviendrai lire la suite 

    gros bisous de ton amie

    Béa

    23
    Lundi 3 Octobre 2016 à 15:11

    Magnifique histoire !!

    moi je suis zéro dans les écrits 

    chacun ses forces bravo!!!

    24
    Lundi 3 Octobre 2016 à 15:25

    parfois par peur de perdre la personne qu'on aime on ne dis rien ...mais les choses se savent toujours .... et le sentiment de perte et de trahison est pire après

    j'ai beaucoup aimé t'a un don comme j'ai deja dit pour transmettre l'émotion dans tes mots

     bisous

    25
    Lundi 3 Octobre 2016 à 15:31
    colettedc

    Grand merci Arlette pour la suite de cette si belle histoire ! J' beaucoup ! Bonne poursuite de ce lundi et belle semaine toute la semaine !

    Bisous

    26
    Lundi 3 Octobre 2016 à 16:37
    renee

    au fait ton nouveau défi c'est quoi et pour quand?????? Réponse sur mon blog en com si possible merci d'avance. Bisousssss (si pas d'article encore chez toi)

    27
    Lundi 3 Octobre 2016 à 17:07

    Voilà donc une histoire qui finit bien ! le top du top !

    28
    Lundi 3 Octobre 2016 à 21:48

    Pardonne moi de ne pas être venue plus vite !!

    je ne passe plus sur les blogs le dimanche , je le passe en famille 

    le lundi, c'est le jour du plus grand nombre de courriers

    j'avoue que la semaine passée a été très lourde pour nous 

    mais maintenant , je suis là ! j'ai lu ton histoire et ...elle est belle tout en se demandant comment ça finira !!!  Beaucoup de femmes ont ce genre de problème et ce n'est pas facile à accepter , crois moi!!!  tu écris très bien , continue ma puce . Mais je ne reçois pas la newsletter de ce blog , je vais m'y réinscrire 

    bisous ma puce , bonne soirée 

    29
    Mardi 4 Octobre 2016 à 08:55

    belle fin je me suis régalée !!!

    30
    Mardi 4 Octobre 2016 à 15:51

    voilà j'ai pu lire!!!!! félicitations!!! maintenant j'attends la suite!!! lol

    gros bisous bonne fin de mardi! Sylvie

    31
    Jeudi 6 Octobre 2016 à 22:16
    Mandrine

    Oui j'ai beaucoup aimé cette merveilleuse histoire, pleine de courage et d'espoir, çela doit être terrible de se trouver dans ces conditions là 

    je ne sais di j'aurais su vivre sans enfant

    merci de ta participation 

    bonne soiree

    amicalement

    Mandrine

    32
    Mardi 18 Octobre 2016 à 14:01
    renee

    Je découvre la suite est c'est beau enfin elle a fait le choix de parler...Bisous espère tu va bien? Suis très en retard car ai été absente. Bisousss

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :