• Défi chez Mandrine "La vie la nuit"

    Défi chez Mandrine "La vie la nuit"

     

    Défi chez Mandrine "La vie la nuit"

    Intégrer cette phrase dans votre écrit

    "Le crépuscule descend, privant les arbres et l'herbe de couleurs..."

    Défi chez Mandrine "La vie la nuit"

    Une journée différente 

    Il existe des jours ou tout va de travers. Pourtant, la journée avait bien commencée. Lisette avait pris son jus de citron comme tous les matins, une demi-heure après elle chantonnait dans la maison. Ce cocktail lui faisait toujours ce même effet, la mettant de bonne humeur pour la journée. Le quotidien s'imposait vite à elle. Ménage...courses, une journée bien remplit. Par chance ce matin, il faisait bon, pas de pluie ni de vent.

    Rapidement, Lisette se prépare arrange ses cheveux éparses, elle aurait bien besoin d'une coupe, mais bon elle verra ça plus tard. Devant le miroir maintenant elle ne fait que passer rapidement. Soudain au-dessus de chez elle entend des bruits éclatent ainsi des cris. Que se passe t-il?

    Hélas, c'est encore le voisin, il n'a pas déssoulé de la veille, et les enfants sont en pleurs. Lisette, est en colère c'est la fois de trop. Elle monte les escaliers... la porte est grande ouverte. Lisette lance à l'homme ivre mort...

    "Vous n'avez pas honte de faire pleurer vos enfants et de les mettre dans cet état".

    Le voisin vocifère des mots incalculables :

    "Oh vous la vieille, occupez-vous de vos affaires!"

    Lisette s'énerve encore plus :

    "Si vous continuez, j'appelle la police, vos enfants n'ont pas besoin de vivre ça, ou alors il ne fallait pas les faire!"

    Lisette descend et part faire ses courses contrariées parce qu'elle venait de vivre. Mais il en faut plus à Lisette pour lui casser son moral. En revenant du supermarché tout est calme. Lisette se dit : "Il doit cuver son vin."

    Toute la journée Lisette pensent aux deux petites filles du couple, terrible de vivre ça si jeune. Elle décide de faire un gâteau aux amandes, son mari intervient :

    "Hum, le bon gâteau."

    Je fais ça pour les petites.

    Son mari hausse les épaules.

    "Tu le sais ce n'est pas un gâteau qui va tout arranger. Il faudrait qu'il se fasse soigner. Et puis Lisette ne t'en mêle pas c'est leur vie, tu n'es pas la samaritaine de l'immeuble !" 

    Lisette comprend, qu'on ne peut pas sauver les gens malgré eux.

    "Tu as raison, je donnerais simplement du gâteau aux petites."

    Les petites rentrent de l'école, elle leur donne le bon gâteau, qu'elles s'empressent de rapporter chez elle.

    "Merci Madame vous êtes gentille."

    Lisette referme la porte. Sa journée n'a pas été comme les autres, elle garde un petit pincement au coeur, elle aurait voulu faire un peu plus.

    Le crépuscule descend, privant les arbres et l'herbes de couleurs. Demain une autre journée commencera, celle-ci sera à la hauteur de son espérance, enfin elle le croit.

    Arlette

     

     

    « Défi n°9 chez Fée capucine "Destin"Défi à la cour de récré chez JB..Archambaud »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 22 Novembre 2016 à 14:30

    Bonjour chère Arlette

    Très joli billet et ton défis très réussis , comme toujours.

    Je te souhaite un bon après-midi.

    Gros bisous

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 18:45

        C'est une fiction mon texte, mais c'est vrai que ça existe...merci...bises

    2
    Mardi 22 Novembre 2016 à 14:32
    Séverine

    Un calvaire que trop d'enfants connaissent. L'alcool fait vraiment des ravages.

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 18:47

        Merci Séverine oui ça arrive trop souvent...bise

    3
    Mardi 22 Novembre 2016 à 15:00
    renee

    Un texte magnifique qui aborde une dure réalité.....Bravo Arlette

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 18:52

        Venant de toi ça me rend joyeuse hi hi ! bisous

    4
    Mardi 22 Novembre 2016 à 15:12

    Oh c'est bien ce texte j'M.  4Je suis allé t'étoilée ma joolie fée !!bisous

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 18:55

        Contente ma copinette...coolbisous

    5
    Mardi 22 Novembre 2016 à 15:52

    coucou Arlette c'est bien trouvé j'aime beaucoup 

    bisous nathie

    6
    Mardi 22 Novembre 2016 à 16:16

    coucou Arlette

    tu sais toujours aussi bien raconter des histoires, c'est triste mais ce monde là existe

    vraiment et pas toujours facile d'intervenir mais il suffit parfois d'un petit geste

    merci d'être passée sur mon blog je sais très bien que le temps manque pour visiter tout le monde

    je te souhaite une très bonne soirée

    gros bisous

      • Mardi 22 Novembre 2016 à 18:58

        Merci de comprende ma chère Janet...ton blog est ravissant...bisous

    7
    Mardi 22 Novembre 2016 à 21:29
    Mandrine

    Tu as bien relevé ce defi, un très bel écrit et malheureusement d'actualité aussi, combien d'enfants vivent dans cette peur

    merci pour ta participation 

    bonne soiree

    bisous

    Mandrine

    8
    Mardi 22 Novembre 2016 à 22:21
    colettedc

    Oh ! Les pauvres petites ! C'est super Arlette ! Bonne nuit reposante ! Bisous

    9
    Mardi 22 Novembre 2016 à 23:45
    Bonsoir Arlette,
    Un sujet très grave que voilà ... Il y aura une suite ?
    Passe une bonne fin de soirée, bises Véronique
    10
    Mardi 22 Novembre 2016 à 23:52

    Mais non ma douce Fée je ne suis pas encore passée car trop souvent déconnectée

    avec tout les travaux et la tempête qui n'a pas amélioré les choses

    et le soir je passe chez ma Maman peu bien en ce moment

    C'est donc la course et du retard sur les blogs

    Enfin la vie est ainsi

    Ton texte n'est que trop vrai hélas !

    Nous avons tous connu ce genre de moment et on se sent désemparé sans pouvoir

    agir .

    Je te fais de gros bisous et te souhaite une douce nuit

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :