• Défi chez Maridan

    Chez Maridan

     

    Défi chez Maridan "Les potes et Nina"

    Les potes et Nina

     

    Nina ne voit plus ses potes d'autrefois

    Ils ont fait leurs vies à différents endroits.

    Seule une relation à durer plus longtemps

    Elle l'a mené très loin, puisqu'elle s'est mariée.

     

    Faut dire que Nina est maladroite dans ses relations

    Elles ne sont pas faites de béton, mais de papiers chiffons.

    En suivant, son bonhomme de chemin la déception

    était souvent à sa porte, donc fatiguée de cette situation

    Nina n'a plus l'enthousiasme de ces jeunes années.

    Elle sait tourner vers les mômes sa fontaine de jouvence

    Avec eux la joie, la tendresse l'emporte vers l'ivresse.

    Au fil de la vie, l'amour  l'emmène sous des meilleurs auspices.

     

    Arlette

     

    Merci pour vos commentaires.

    Yves Montand


    25 commentaires
  • Défi chez Maridan

    Défi chez Maridan

     

    "Dans la vie, on ne fait pas ce que l'on veut,

    mais on est responsable de ce que l'on est" 

    Jean paul Sartre

    Défi chez Maridan

     

    Si dans la vie notre chemin s'avère sinueux

    Nous avons le devoir de faire au mieux.

    Certain (e) en prend conscience d'autre pas.

    Pour avancer il faut savoir être tolérant (e)

    Cela nous aide à rester debout en ayant

    Le courage d'avoir confiance en l' espoir...

    L'étincelle de la lumière fera fuir

    Les ombres par l'éclatante amitié 

    Ne se laissant pas anéantir par la société.

    Au final "dans la vie on ne fait pas ce que l'on veut,

    mais on est responsable de ce que l'on est."

     

    Arlette

     

    Ps : ce n'est que mon opinion

    par rapport aux mots proposés de notre amie.

    Merci pour vos commentaires.


    37 commentaires
  • Défi chez Maridan

    Défi chez Maridan

    Les mots en jaune

     

    Quand l'horreur prend la vie.

     

    Cinquante ans période noire pour l'histoire

    On aurait pu nous envoyer un signal

    Même tout petit, pour éviter le pire.

    Tout ce qui a été construit est détruit.

     

    En quelques secondes plus de vies.

    Pourtant les bases étaient raisonnables.

    Si on savait tout on prendrait vite d'autres mesures.

    Le méchant ne cherche pas de compromis... il tue!

     

    Après son acte terrible, il n'ira pas au Paradis

    Son nom sera à jamais maudit.

    Son horrible aventure se termine sur le sol gris.

    On devrait nous donner l'autorisation d'effacer son nom.

     

    Arlette

    Ps : J'ai été malheureusement inspiré par les faits divers dramatiques de ces derniers jours.


    4 commentaires
  • Défi chez Maridan " Le temps file"

    Défi chez Maridan

    Les mots imposés en jaune.

    Défi chez Maridan " Le temps file"

     

    Le temps file

     

    Bien occuper ces jours derniers à faire son travail

    Simone est toujours en retard pour son blog.

    Elle couve d'amour un petit bout de neuf mois

    Qui pourrait lui en vouloir. Tous les instants passés

    Ne sont pas assez longs au bout de la journée.

    Quelle joie suprême de la garder chaque jour, un lien

    très fort s'est noué. C'est tellement bon d'aimer

    que pour pondre son histoire elle a eu

    cette idée saugrenue de vous la raconter.

     

    Arlette


    27 commentaires
  • Défi chez Maridan "Tourne le manège"

    Défi chez Maridan

     

    Les mots imposés : Viens...appelle... suis... hier...demain...aujourd'hui...

                             nervosité... relâchement... agréable... ubiquité.

     

     

    Défi chez Maridan "Tourne le manège"

    Hier,  Simone une bonne copine m' appelle :

    - Eh ma Fleurette tu viens demain à la foire?

    - Euh, je ne sais pas encore, il faut que j'appelle

    ma mère voir si tout va bien, elle a souvent besoin de moi!

    Simone en pleine nervosité :

    - Je suis fatiguée j'ai besoin d'oxygène tu le sais, le ménage tous les jours

    j'en vois jamais la fin... Mince alors pour une fois que la foire passe près chez nous, ça me rend triste.

    C'est vrai qu'il agréable de se détendre, mais vois-tu aujourd'hui

    mon ubiquité m'oblige à changer de programme. Surtout Simone

    ne m'en veut pas.

    Simone se calme :

    Pourtant un relâchement te serait salutaire crois le bien mon amie Fleurette.

    Arlette

     


    16 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique