• La chaleur d'un coeur " suite et fin"

    La chaleur d'un coeur " suite et fin"

    - 10 -

    Que faut-il faire ? Il faut apprendre à vivre avec nos cicatrices et l'absence. Certaines personnes ont un handicap et ils nous montrent courageusement qu'ils peuvent vivre avec, il s'adapte. Pour nous autres c'est comme si nous l'avions à l'intérieur cet handicap. D'ailleurs une image me revient en tête celle que je perdais mes jambes, celle qui devait me conduire vers l'avenir avec mes fils chéris. Je sais que c'est une image difficile, mais c'est ce que j'ai ressenti.

    Je ne connais pas les sentiments de mes proches, mais je sais qu'il faut du courage pour coucher sur le papier nos maux. Personnellement je dis ce que je ressens, je me moque du quand dira t-on... Les barrières n'existent plus à ce stade, on a trop souffert. Pour ne pas sombrer il faut battre le fer quand il est chaud et se projetter, continuer à vivre mais différement. Il faut être égoïste et penser à ce qui nous fait du bien. Les épreuves nous ont endurci, il faut prendre le bonheur ou il se trouve. Evitez de regarder en arrière c'est l'horloge du temps qui me le dit.

    Le temps presse pour que je vous livre mes profondes pensées. Si vous saviez comme ça soulage. Je sais que vous me comprenez, comme je vous comprends dans vos messages. Si je vous ai confié un pan de ma vie, la plus difficile je le conçoit ce n'est pas par hasard. Il faut absolument sortir de sa coquille pour dire au monde que malgré toutes les épreuves ont continue d'exister.

    Mes deux petits enfants de coeurs nous donnent énormément de joie et de bonheur, c'est grâce à eux que nous avons réussi à surmonter nos malheurs.

    Merci à eux ils nous font du bien. Je souhaite à tous ceux qui ont subi des épreuves difficiles de trouver la solution pour retrouver le chemin du bonheur

    comme c'est notre cas. Merci à la vie pour ce beau cadeau. Sans la chaleur d'un coeur on ne serait sûrement plus là !

     

    Fin

     Merci à tous pour vos commentaires.

     

    La chaleur d'un coeur " suite et fin"

     

     

     

    « Bon dimancheLa retraite et les impôts »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 4 Septembre à 02:08
    colettedc

    Et je dis, Arlette, ce cadeau n'a pas de prix !!!

    Grand merci pour ce superbe partage !

    Ça fait du bien de le lire, c'est ressourçant !

    Bonne continuation à vous deux !

    Gros becs de mon Québec à partager entre vous !

    Bonne semaine !

    2
    Lundi 4 Septembre à 02:14

    Une histoire, qui tout compte fait, se termine sur une note positive! À chaque épreuve, il faut se relever et aller de l'avant! Bonne continuation avec le mot AMOUR! Bisous et bonne nuit!

    3
    Lundi 4 Septembre à 02:14

    Oui il faut continuer à vivre pour avancer , mais les cicatrices ne se

    referment pas toujours .

    Je pense que l'entourage peut aider , ce qui n'est pas toujours le cas

    Il faut beaucoup d'Amour .

    Comme je te l'ai confié maman a perdu deux enfants ( mes deux frères

    de façon dramatique .

    Ils étaient très jeunes

    Personnellement je ne me suis jamais remise vraiment

    Elle si , elle est passée à autre chose

    Comme quoi devant la peine , les deuils nous ne réagissons pas de la

    même façon . 

    Tu as réussie à panser tes plaies avec tes petites , l'amour t'a sauvé

    L'Amour fait des miracles .

    Merci pour ce beau témoignage mon amie

    Je pense qu'il aidera beaucoup de personne

    Le défi est passé car tu as fais le diaporama mais je te mets ma petite image.

    De gros bisous mon Amie

     

    4
    Lundi 4 Septembre à 05:23

    Bonjour  ARLETTE

    Tenue de rigueur, ciré bottes et parapluie

    pour ceux qui ont voulu prendre l'air hier.

    Cela a pris des la matinée,

    pur ne pas nous quitter malgré la douceur 17°  

    en cette fin de nuit.

    Un début de semaine ou l'automne est proche,

    les arbres sont déjà près a hiberner,

    les feuilles sont de retour sur le sol.

    adieu temps d'été ,adieu soleil.

    A nous de nous adapter pour que chacun,

    passe uns semaine dans de bonnes conditions.

    Amitiés ~^#^~Bisous

        56MELDIX77    

     

     

     

        le  Briard        Breton    

    5
    Lundi 4 Septembre à 06:05

    coucou de bon matin a l encontre de toi je n arrive pas a me reposer grr et c est dans moi la preuve levée a cinq heures mon mari dort encore moi je bosse avec lui car il est plus agée que moi et il a fait un avc il y cinq ans a cause justement de travaux chez moi donc la comme il voulait me faire plaisir en allégeant mon nettoyage avec du parquet je me dois de l aider j ai trop peur qu il lui arrive de nouveau quelque chose donc la fatigue est là on aurait pas du commencer mais on a pas realiser une erreur mais bon encore au moins jusqu en novembre d ici peu il va poser le parquet de la troisième pièce moi je suis a la deuxième couche de peinture la fatigue s accumule tu as raison d écrire c est pas moi qui va critiquer je trouve cela courageux et bien bravo bisous bisous arlette bonne semaine et c est la rentrée pour les grands les petits bisouxoxoxox amitiés 

    6
    Lundi 4 Septembre à 08:16

    sans la chaleur du coeur, on ne serait pas là.. ou pas dans cet état. C'est très vrai et c'est une belle conclusion. Je suis heureuse de te connaître mieux, de me sentir plus proche de toi. Fin de cette page douloureuse couchée sur la toile, mais tu as encore de belles heures à vivre, de bons petits moments de bonheur à attraper au vol, des sourires et des rires que les enfants savent si bien déclencher. je te souhaite une bonne journée en ce jour de rentrée.... c'est reparti pour un an.. gros bisous

    7
    Lundi 4 Septembre à 11:09

    Merci Capucine

    je suis ému en lisant ce dernier épisode de ta vie passé,

    et se propulser vers l'avenir avec un coeur plein de ressentiments

    donne du courage pour demain tes petits enfants te donne

    bien du bonheur et Dieu à bénir ce qui dans ta vie te rapproche

    de ce que tu as perdu , moi je n'aurai jamais cette chance

    car mon gendre avec ses brûlures et greffe aussi,

    ne pourra pas donner à ma fille son épouse ce bonheur

    on en prit leurs parties ils assument aussi cela, sont heureux

    ce manque de procréation, ayant abandonné l'adoption

    trop de difficulté; merci de ton récit qui montre

    que parfois la vie nous donne des épreuves et ceux celles

    qui comprennent pas je leur souhaite pas un jour de connaître

    ce que certaines personnes endurent chaque jour,

    bisou mon amie passe une bonne semaine;

    8
    Lundi 4 Septembre à 11:16

    Bonjour chère Arlette

    J'ai réussi également à avancer malgré le drame et comme tu l'écris , lorsque nous traversons des moments atrocement cruels , il n'y a que l'amour et la chaleur des coeurs qui nous font continuer ...

    Ton billet me touche tout particulièrement .

    Je te souhaite une excellente journée.

    De gros bisous

    9
    Lundi 4 Septembre à 11:42

    Merci pour vos messages les amies...bisous

    10
    Lundi 4 Septembre à 11:47

    Contre vents et marées, il faut avancer Arlette... la vie continue.

    Bises et bon début de semaine

    11
    Lundi 4 Septembre à 11:48
    Bonjour mon amie Arlette Merci pour ton écrit, je suis contente si cela te fait du bien d'écrire Heureusement que tu as tes deux petits enfants de coeur je t'embrasse tendrement martine
    12
    Lundi 4 Septembre à 12:45

    Bonjour ma douce,

    J’espère que tu va bien. Ici deux jours de pluie qui a bien nettoyer  et la température est très agréable. Merci pour ton gentil com.

    C’est vrai il faut continuer à vivre la douleur est difficile a s’effacer  il y a toujours un  coin ou elle reste. Il faut vivre car il y a d’autre personne qui nous entour est qui on aussi besoin de nous et de notre sourire de notre présence.

    Je passe te souhaiter une très belle semaine Merci pour ce beau partage tu as un don pour l’écriture mais je crois que je te l’ai déjà dis. Plein de bisous ma douce amie. Avec toute mon amitié.

    Tuly

    13
    Lundi 4 Septembre à 13:03

    bonjour Arlette   merci pour ton écrit ça te fait du bien d'écrire la douleur est difficile à effacer  merci pour le beau parage  et merci pour ton commentaire et pour ta belle création que tu as mis sur mon blog j'espère que tu va bien  ? je te souhaite de passer une très bonne après midi prend soin de toi ma douce

    gros bisous de ton amie

    Béa

     

     

    14
    Lundi 4 Septembre à 13:24

    Bonjour Arlette,

    Ce pan de ton histoire est trop émouvant pour que je puisse m'exprimer là-dessus.

    Surmonter ses épreuves, en se faisant un peu égoïste, en se raccrochant à la chaleur d'un cœur, en pensant à ce qui ferait du bien à soi, c'est sans doute plus facile à dire qu'à réaliser, mais tu nous démontres que c'est possible, à condition de le vouloir et de laisser la vie reprendre le dessus. 

    Merci pour ce partage. Belle journée à toi. Bisous.

    FP

    15
    Lundi 4 Septembre à 13:31

    Oui écrire comme tu l'a fait est une bonne thérapie, il faut avoir du courage pour le faire et surtout sur un blog mais d'avoir l'avis des amies nous font beaucoup de bien.

    Pour moi cela m'a aidée il y a quelques années, j'ai raconté ma vie de ma naissance à celle d'épouse et cela m'a permis de voir que dans ma vie de femme les problèmes ne venaient pas de moi mais de mon entourage, alors que je croyais que c'était à cause de moi que ma belle famille ne m'avait pas acceptée....car j'ai vécu pendant 31 ans avec mes beaux parents.

    Bonne journée, bisous

    16
    Lundi 4 Septembre à 14:42

    Bonjour Arlette

    J'ai été très touchée par ton texte et ton histoire de vie

    une vie pas facile et il faut avoir beaucoup de courage pour continuer sa route après tant de chagrin . mais la vie prends le dessus mais laisse parfois de séquelles, tu as raison nos petits enfants nous aide à surmonter

    bien des choses.

    Bonne continuations ma chère amie

    je t'embrasse bien fort

    Ton amie Janine

    17
    Lundi 4 Septembre à 15:41

    Bonjour Arlette,

    Pas facile de continuer avec une blessure qui ne cicatrise pas, moi j'essaie depuis 37 ans ... Alors j'ai pris sur moi, j'ai voulu faire comme tout le monde et j'ai fondé une nouvelle famille. J'ai des enfants merveilleux mais ... à force de faire semblant je suis partie, fallait que je me retrouve ... Ma blessure est toujours là, c'est de plus en plus dur ...

    Bonne journée, grosses bises, Véronique

      • Lundi 4 Septembre à 19:27

        ... C'est une histoire bien compliquée et bien triste ... Si tu veux que je t'en parle, je le ferais en privée !!

    18
    Lundi 4 Septembre à 17:45

    Bonjour ami Je comprends que vous ne voulez pas

    bonjour mon traduit, vous avez

    une belle semaine, heureux amitié et baisers,

    maria

     

     

    19
    Lundi 4 Septembre à 19:20

    oui on vit avec nos plaies ....

    je te souhaite une belle soirée et semaine

    je passe tard car j'ai eu pas mal de boulot ... arrivage de bois a scier sous la pluie , balade des chiens et j'ai une nouvelle cliente pour ses deux chats , se sera a partir de mercredi

     bisous et belle soirée , j'espère demain pas de pluie Photo

    20
    Lundi 4 Septembre à 20:17

    Tant de douleurs, de souffrances et finir sur la note positive qui résume comment tu vis, comment tu gardes ces amours en toi, comment ils t'aident à poursuivre le chemin, c'est beau cette conclusion positive......

    Je sens que tu es une très belle Ame ma chère Arlette..........

    21
    Lundi 4 Septembre à 22:06

    bonsoir ma belle,malgré la douleur , il faut continuer à avancer  ,du côté météo , c'était gris le matin et beau soleil l'après-midi  bonne soirée , bisous

    22
    Lundi 4 Septembre à 22:29

    Coucou ma douce amie

    Un grand merci, d'avoir pû et sû partager, une partie de ta vie, la plus triste, la  plus sombre, mais qui se termine sur un point positif, il faut avoir un certain courage et une certaine force pour continuer, se lever le matin accomplir les tâches et sourire aux personnes alors que le cœur signe, mais, le courage tu là, c'est petits sont un don du ciel, un signe de tes fils chéris, qui sont la haut, mais tout proche de vous, je t'admire ma douce... je lis que ce n'est pas la forme, repose toi, prends soin de toi, mes pensées vont vers toi, je t'embrasse très très fort

    23
    Lundi 4 Septembre à 23:12
    letienne

    Il y a la vie, il y a l'amour, et puis il y a ce que nous en faisons.
    Il y a les rires, il y a les larmes, et puis il y a ce que nous en faisons.
    Il y a le partage, et heureusement, il y a les mots pour qu'il se fasse.
    Beau texte tout en douceur, tout en émotion retenue.

    Belle soirée entre deux cœurs.

    24
    Mardi 5 Septembre à 00:06

    bonsoir Capucine,

    je passe seulement lire ce dernier message,

    d'une vie très éprouvée, mais le résultat avec toutes ses tristesses

    c'est le positif qui t'accompagne pour le reste de ta vie ;

    moi cette après-midi j'ai dormi besoin de récupéré

    de ma séance de ce matin bisou mon amie passe un bon mardi,

    25
    Mardi 5 Septembre à 00:19

    ... Je ne vois pas ton formulaire "contact" pour t'écrire ?

    26
    Lundi 11 Septembre à 18:53

    Perso e suis en admiration devant votre courage, force et ténacité

    Perdre deux enfants comme ça si vite de cette manière

    c'est tout simplement inadmissible illogique

    Ces deux petits trésors vous donnent force et envie d'aller de l'avant et c'est merveilleux

    Que Dieu vous garde tous , toute ta famille vous guide veille sur vous

    De tout coeur avec vous

    Bizz

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :