• Atelier "Un pas vers les mots " Le poids de la souffrance"

    Défi "Le poids de la souffrance"

     Atelier chez Fée capucine n° 15

     

    Pas de thème imposé...

    laissez votre imagination vous guider

    il faut toujours écouter son coeur.

    Même si la date est dépassée, je publierais votre écrit. 

    J'ai hâte de les découvrir.   

     

    Les 8 mots imposés : Pense... beaucoup... remplir... exprime

                                         Lire... maladroit... différent... regard.

     

    Défi "Le poids de la souffrance"

     

    Le poids de la souffrance

     

    Qui a souffert de cet état ?

    Beaucoup je pense...

    le mal-être s'installe

    En kilog de douleurs.

     

    Le monde s'écroule à vos pieds

    Car l'épreuve est dure à supporter.

    L'absence se fait cruellement sentir

    Qu'on l'imagine même pas.

     

    Voici une qu'une rivière de larmes

    S'engouffre dans vos entraîlles

    Vous êtes au bord du précipice

    Puis une main se tend...

     

    Alors on cherche à se remplir

    Du vide immense qui est en soi.

    On l'exprime comme on peut

    Certains vont boire jusqu'à plus soif.

     

    D'autres vont manger jusqu'à se faire vomir.

    On exprime à notre façon notre chagrin.

    Pour cela il faut lire dans les âmes

    Comment les aider, on est parfois si maladroit.

     

    Ne croyez pas qu'il (elle) demande la charité

    Non, la pitié leur fait horreur.

    Ceux qui ont mal veulent s'exprimer

    Dévoiler l'accent sur leur mal-être.

     

    On les voit comme des gens différents

    Mais où est-elle cette différence?

    Si ce n'est que dans le regard de l'autre!

    Celui qui nous regarde de haut en bas.

     

    Le pauvre...la pauvre... Ah non pas ça !

    Ou bien encore courage...

    Ils ne savent pas ce qu'ils disent

    Le courage s'est d'assumé l'épreuve

    De l'accepter, tiens ça me donne mal au coeur.

     

    Puis la souffrance s'accentue,

    D'être incompris (ise) dans la solitude.

    Le corps et l'esprit ne demande 

    Qu'à se libérer pour enfin se réconcilier.

     

    Voilà qu'on prend un oreiller

    On le tape de toute notre force

    Cela fait du bien de se laisser aller

    Enfin les larmes peuvent se libérer

     

    Avec l'épreuve qui vient de l'anéantir.

    Seul un mot peut le (la) sauver "Aimer".

     

    Arlette

     

    Savoir aimer tellement vrai !

     

    Merci mes amies 

    Renée  cool

    Etournelle   cool 

    Viviane cool

    Mandrine cool

    Maryse  cool

    Mamie Nicole cool

    Assoula cool

    Séverine cool

    Clara  cool 

    Colette cool

    Gisèle/jazzy cool

     

    « Défi chez MandrineMerci Monsieur Rampeau »
    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Janvier 2017 à 01:08

    Kikou

    Ton texte me touche beaucoup

    Dépressive depuis plus de 4ans site à une fasse couche tardive et problèmes familiaux , je n'arrive pas à remonter la pente et de plus en plus de choses s'ajoutent sans compter l'incompréhension des proches même de mon mari !!!

    Merci pour ce très beau et vrai texte et descriptif...

    Amitiés bizoux

    • Voir les réponses
    2
    Mardi 17 Janvier 2017 à 02:03

    Bonjour Arlette

     

    http://mr-he2.vefblog.net

     

    ta réponse est mauvaise   

     

    Bonne journée

     

    Avec amitiés

     

    René de Chine

     

    3
    Mardi 17 Janvier 2017 à 03:21

    Quel texte Je m'incline Bravo ma douce Arlette

    4
    Mardi 17 Janvier 2017 à 04:26

    Bonjour  Arlette 

    ne pas garder de rancune

    pour pouvoir aimer a sa valeur

    Que dire ce matin

    a part qu’aujourd’hui

    ne sera pas meilleur qu'hier

    et la chaleur de la maison

    est la bienvenue en ce moment

    AmiCalement [*€*] Bisous
     56MELDIX77  
    Le Briard   Breton  
    http://56meldix77.eklablog.fr/
    • Voir les réponses
    5
    Mardi 17 Janvier 2017 à 07:33
    Séverine

    On est souvent maladroit dans nos mots face aux mots des autres. Il est vrai que j'ai tendance à dire "courage", parce que les mots me manquent, j'ai peu de la maladresse. Je me souviens d'une personne atteinte d'un cancer, quand on lui demandait si ça allait, elle répondait que si on n'avait pas vu son nom dans un e rubrique nécrologique c'est que ça allait. Pas facile de dire le mot juste, et selon la personne, ce ne sera pas le même.

    • Voir les réponses
    6
    Mardi 17 Janvier 2017 à 07:39

    Tant de personnes souffrent dans le monde ! chacun y passe un jour et c'est dur de surmonter ces épreuves. Très beau texte !

    Belle journée à toi.

    • Voir les réponses
    7
    Mardi 17 Janvier 2017 à 07:45

    Bonjour, Arlette
    c'est toujours avec un grand plaisir
    que je prends un instant
    pour venir sur ton joli univers
    passer un petit moment de détente.
    que je te souhaite une excellente journée 

    bises pour ce mardi   et merci pour cet écrit 

    8
    Mardi 17 Janvier 2017 à 08:36

     faire resortir la souffrance par des mots, pas facile a moins de la vivre 

     bravoooo

    9
    Mardi 17 Janvier 2017 à 10:36

    bonjour ma fée qu il est beau ce texte et touchant

    je prend les mots ma fée

    tu vas bien ce matin il fait froid , je restes au chaud

    bisous Elyci

    10
    Mardi 17 Janvier 2017 à 11:03

    Un texte très mouvant Arlette. Merci.

    Bises et bon mardi

    11
    Mardi 17 Janvier 2017 à 11:16
    nays&

    bonjour Arlette

    très émouvant tes mots...la souffrance devrait être interdite, elle est intolérable et si dure a vivre, elle est injuste et cruelle

    douce journée Arlette

    bisous ☺

    12
    Mardi 17 Janvier 2017 à 11:37

    bon mardi Gaité

    faut exprimer sa douleur

     bisous

     

    13
    Mardi 17 Janvier 2017 à 13:07

    Bonjour Arlette

    C'est un beau , un très beau texte , même s'il est triste , bravo Arlette cool!

    Je te souhaite un très bon après-midi.

    De gros bisous

    • Voir les réponses
    14
    Mardi 17 Janvier 2017 à 13:39
    Renee

    pour écrire un texte comme cela il faut avoir vécu une immense douleur, et je sais que ce fut ton cas......Bisousss

    mes participation 14 et 15 seront visible le 20 sur mon blog http://envie2.be/atelier-decritur…pucine-n14-et-15/

    • Voir les réponses
    15
    Mardi 17 Janvier 2017 à 14:03

    Le manque..... l'affreux manque..........Ne plus voir, entendre, toucher, sentir... Laisser couler les larmes sur les photos..........

    Voir les autres, concernés souffrir, mais chacun sa souffrance..........

    Et malgré ça, il faut survivre.......... Oh oui je sais.............

    • Voir les réponses
    16
    Mardi 17 Janvier 2017 à 14:36

    bonjour Arlette moi je vis que dans la souffrance la perte de mes parents avec leur maladie  puis celle de mon mari , mon fils est la mienne comment faire pour oublier quand  on est malade quand tu te confie a quelqu'un  après il  y a celles qui nous disent su'on se plaint  mais moi je ne veut pas qu'on me plaigne et ma maladie n'est pas contagieuse  qu'elles n'oublie pas que ça peut arriver à n'importe qui ?  ton texte est très bien j'aime beaucoup  je te souhaite de passer une très bonne après midi 

    gros bisous de ton amie

    Béa

    • Voir les réponses
    17
    l'Espigaou
    Mardi 17 Janvier 2017 à 18:29

    Ton texte est très émouvant

    Comme tu acceptes les retardataires, mon, texte sera sur mon prochain billet.
    J'essaie de rattraper mon retard du à un arrêt pour maladie rien de grave c'est de saison mais ça met à plat.
    Bises

    Maryse (l'Espigaou)

    • Voir les réponses
    18
    Mardi 17 Janvier 2017 à 18:59
    colettedc

    Bravo pour ton magnifique texte, Arlette !

    Je prends en note les mots.

    Bonne soirée !

    Bisous

    19
    Mardi 17 Janvier 2017 à 20:51

    Bonsoir Arlette! Excuse moi de n'avoir pas posé mon texte en temps et heure.

    Des tas de soucis liés à la maison, et seule à les affronter... J'en avais marre, marre.

    Je prends ces mots et je m'y mets.

    J'espère que je vais reprendre du poil de la bête, car, ces problèmes quotidiens flinguent le moral.
    Bon, allez, haut les cours.
    Bises et à bientôt

    20
    Mercredi 18 Janvier 2017 à 11:37

    Bonjour Arlette,

    Un texte émouvant, qui me donne envie de pleurer ...

    Grosses bises Arlette, Véronique

    21
    Jeudi 19 Janvier 2017 à 11:52
    Mandrine

    Voilà je dépose mon atelier.

    https://mandrine6.wordpress.com/2017/01/19/vite-vite- atelier-de-morts- n-chez-fee- capucine /trackback/

    bonne journee à toi

    bisous

    Mandrine

    22
    Jeudi 19 Janvier 2017 à 14:47
    coucou Arlette magnifique défi voilà pour le mien . bisous https://mamienicoleblog.wordpress.com/2017/01/19/%e2%99%a3%e2%99%a5-atelier-decriture-pour-arlette-fee-capucine-%e2%99%a5%e2%99%a3/
    23
    Samedi 21 Janvier 2017 à 00:15
    24
    Dimanche 22 Janvier 2017 à 22:01
    colettedc

    De moi, Arlette :

    https://colettedc.wordpress.com/2017/01/22/un-pas-vers-les-mots-2/

    Bonne toute fin de ce dimanche !

    Gros bisous♥

    25
    Lundi 23 Janvier 2017 à 16:36

    Je ne sais pas quel est le délai pour ton atelier , je prends tes mots , le billet paraitra demain .

    Un texte tres émouvant que celui de ta participation 

    Bonne fin de journée 

    bisous 

    26
    Lundi 23 Janvier 2017 à 22:18
    Mandrine

    Un texte qui m'a fait monter les larmes aux yeux, tu es ma petite soeur de douleurs à qui je répète patience tu remonteras du gouffre où tu es actuellement, la remontée sera dure, difficile mais tu sortiras et en plus tu en sortiras grandi, aie confiance, et sur la blogosphère tu as des ames

    gros bisous

    Mandtine

    27
    Mardi 24 Janvier 2017 à 09:25

    https://giselefayet.wordpress.com/2017/01/24/un-pas-vers-les-mots/#comment-35334

    Ma participation pour ce mardi 

    Bonne journée 

    Bisous 

    Suivre le flux RSS des commentaires

    Vous devez être connecté pour commenter