• Défi pour Ghislaine "Un train nommé désir"

    Pour le défi de Ghislaine

    Défi pour Ghislaine "Un train nommé désir"

     

    Un train nommé désir

     

    Lorsque j'ai pris le train il y a quelques mois,

    quelle ne fut pas ma surprise

    de découvrir de nouvelles galeries marchandes

    avec un joli loock...

    Sans aucun doute ces magasins apportent un plus

    pour tous les voyageurs de passage chaque jour.

    Chacun dévoile sa panoplie sur les étalages

    pour que s'écoule les euros.

    D'autres voyageurs pas intéressés par les offres

    préfèrent rester dans un coin de la gare pour

    écrire leurs textos, nouvelle génération.

    La tristesse n'est pas de mise pour tous les travailleurs

    si courageux en ces temps compliqués.

    Pourquoi le titre "Un train nommé désir" 

    C'est simple il est souvent en retard et j'y ai

    droit à chaque voyage.

     

    Arlette

     

    Ps : En espérant que mon texte vous plaise...

    Merci pour vos commentaire.

     

     

     


    48 commentaires
  • Ghislaine

     

    Chez Gigi

     

    Défi chez Ghislaine "Dans mon armoire"

     

    Dans mon armoire

     

    Un jour dans mon armoire

    J'ai découvert un ancien concours

    Qui depuis belle lurette était illusoire

    De le mettre au goût du jour.

     

    Quel drôle d'histoire me direz-vous!

    Puisqu'il n'a plus cour

    Sur mon vieil écritoire devenue fou

    Afin de prendre un autre parcours

    Je passe pour un fondant aux poires

     

    Attention, j'ai d'autres discours dans mon sac.

     

    Arlette

     

    Ps : Gigi j'ai fait comme j'ai pu...j'espère que ça ira...bisous 


    23 commentaires
  • Défi chez Ghislaine

    Défi chez Ghislaine

    Défi chez Ghislaine

     

    Le poète des rues

     

    Dans son complet noir

    Le poète juché sur un prétoire

    A haute voix s'éclamait :

    - La lune rousse se balade

    dans un ciel clair et serein

    Puis fausse compagnie

    A la rosée du matin.

    Nombreux trouvaient le poète futé

    Pour des mots un peu désuaient.

    Furieux était le coeur de l'homme

    Fourbu, il se sentait désabuser

    Car personne ne croyait

    En sa qualité de simple poète.

     

    Arlette

     

    Pierre Bachelet


    27 commentaires
  • Défi chez Ghislaine...Le poète de la rue

    Défi chez Ghislaine

    Défi chez Ghislaine...Le poète de la rue

     

    Le poète de la rue

     

    Oh, poète qui chaque jour

    S'assoie sous ma fenêtre

    En jettant quelques miettes

    A ces oiseaux dépités

    Par un été trop chaud.

     

    Poète tu joues avec les rimes

    En observant les caniveaux vident.

    Tu voudrais une baguette magique

    Pour aider les volatiles.

    Ta sensiblité t'honore...

     

    Sur le sol vieillit par les ans

    Tu comptes ton argent

    Tout en accordant ta guitare

    Les notes s'envolent au vent.

     

    Mais le phoenix est immortel

    Et ça le poète de la rue le sait

    Un jour, il ouvrira ses ailes.

     

    Arlette

     

    Jean Ferrat pour le plaisir...

    Merci pour vos commentaires.

     

     


    23 commentaires
  • Défi chez Ghislaine "Ah la philosophie"

    Défi chez Ghislaine

    Défi chez Ghislaine "Ah la philosophie"

    Ah la philosophie

     

    "J'écris comme je pense

    Et je pense comme j'écris" 

     

    On me dit philosophe...

    Pourtant je n'ai pas étudié cette matière.

    C'est vrai, j'adore les mots

    Ils sont une partie de moi.

     

    Je les aime tellement

    Qu'ils me visitent la nuit.

    J'aime les entendre 

    Ils chuchotent à mon oreille

    Pour de merveilleuses pensées

     

    Des mots... des mots à l'infini

    Mon âme a du mal à suivre. 

    Si parfois mes phrases choquent

    Et paraissent exalter...

    Ils me font sentir

    Qu'il faut continuer.

     

    La joie de transmettre

    Voir même de partager

    Pour juste toucher les âmes.

    Si parfois ils me font soupirer

     

    Mes écrits restent une partie

    ce que j'ai de plus beaux

    dans toute cette existence.

     

    Arlette

     

    Un petit moment avec Kendji Girac

    Merci pour vos commentaires.


    17 commentaires
  • Défi chez Ghislaine

    Défi chez Ghislaine

    Voilà ce que je propose

    c'est court je le sais

    ma puce commence à marcher

    alors beaucoup de surveillance.

    J'espère que vous aimerez.

    Merci pour vos commentaires.

    bisous

    Défi chez Ghislaine

     

    Ne ratez pas cette vidéo cette petite fille chante à merveille.


    24 commentaires
  •  

    Atelier chez Ghislaine "Clémentine"

     Défi chez Gigi en "Ine"

     

    Atelier chez Ghislaine "Chère  Clémentine"

     

    Clémentine

     

    Mon histoire c'est ainsi que je l'imagine

    Avec une saveur fruité et acidulé

    Je vous laisse la découvrir...

     

     

    Clémentine est une sacrée coquine

    Souvent partie sur la colline

    Surtout quand le temps bruine

    Faut dire, elle n'a pas de disciplines

     

    Habiller souvent couleur aubergine

    Elle se dandine comme une colombine

    Sa cousine lui chante des comptines

    Malgré que parfois elle couine.

     

    Clémentine à une jolie crinoline

    Pour cacher ses jolies yeux marine

    Ce n'est pas une gourgandine

    Ne voulant pas ressembler  aux copines.

     

    Un joli saut dans la naphtaline

    Pour chasser la nicotine

    Plus rien n'arrête Clémentine

    Désormais c'est une ondine.

     

    Arlette

     

     

     

     


    12 commentaires
  • Défi chez Ghislaine

    Défi chez Ghislaine

    Les mots imposés en jaune

    Atelier chez Ghislaine "Confidences"

     

    Mes amies...Je dois vous l'avouer

    Je n'ai point de culture je vous l'assure

    Si parfois je suis dans l'impasse, je grimace

    Devant les dures épreuves.

    C'est pourquoi, je me fais une raison.

    Avec l'ombre de l'hésitation planant sur

    mon clavier, mon esprit bouillonne sur tous les tons.

    Dans l'attente de quelques clapotis qui

    n'ont que la valeur de ce qu'on leur donne

    je me fis à votre jugement.

     

    Arlette

     


    14 commentaires
  • Atelier de Ghislaine "Les lendemains qui chantent"

    Défi chez Gigi

    Mots proposés : ex... lent...ou lenteur... plaisir ou plaisamment.

    Incorporer cette phrase : on apprend de ses erreurs.

    Atelier de Ghislaine "Les lendemains qui chantent"

     

    Les lendemains qui chantent

     

    Oh que oui on apprend de ses erreurs...

    Nos aînés nous ont prévenus mais nous n'y avons pas cru.

    L'expérience les on forgés pour nous les enseignés.

    Pourtant, on doit se rendre à l'évidence

    quand les épreuves nous tombent dessus.

     

    On a mal, très mal, à notre coeur, à notre mental.

     Aujourd'hui, lentement elle s'offre à la vie.

    Au coeurs des souvenirs et des silences

    Au coin de la rue, des petits bals perdus...

    Toi aussi,  tu l'es peut-être reconnus.

     

    Hier s'est envolé, ses ailes déployées

    Dans un ex champs de blé doré.

    Un alizé si fort les a emportés

    Sur un nuage immaculé.

     

    Au-delà des temps inconnus, admire

    Les étoiles du firmament dans la nuit

    Qui annonce sa bienvenue

    Car toutes ces veines sont à nus.

     

    De sa grande part tristesse

    Les nouveaux jours sont descendus

    Pour revêtir sa robe claire de "l'espoir"

    Hier, n'est plus elle continue son aventure.

     

    Il faut garder au fond de soi

    Le plaisir de jouir avec la vie.

     

    Arlette

     

    Ps : un texte fait rapidement car ma puce veut que je joue avec elle.

    La perte d'un être est toujours une grande souffrance. Ne râter pas cette vidéo.

    merci pour vos commentaires.

     


    15 commentaires
  • Défi chez Ghislaine

    Défi chez Ghislaine

    Les mots imposés : Chic... idée... ondes... notes... porte.. fil... fol...vil.

     

     

    Défi chez Ghislaine

    Un jour viendra

     

    N'est-il pas vrai que c'est chic quand l'entente est cordiale.

    Que c'est vil, quand on est sur le fil du rasoir.

    Alors, l'idée c'est d'être un peu égoïste rien que pour soi.

    Il n'y a pas de mal à se faire du bien.

    Les ondes de nos pensées vont-elles parvenir au destinataire?

    Loin s'en faut, on note et on prend vite la porte.

    Pour laisser derrière soi l'amertume du moment.

    Si on ne fait pas attention un rien peut nous détruire.

    Le fol espoir pour comprendre qu'il est bien accroché

    celui ou celle là aura tout compris de la vie.

    Mais de l'eau aura coulé sous les ponts enfin j'espère pas trop.

    Il est fou de se faire autant de mal quand on est vivant.

     

    Arlette

    Ps : un jet d'écriture instantané...j'espère que vous aimerez.

    Merci pour vos commentaires.

     


    15 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique