• Atelier de Ghislaine "Les lendemains qui chantent"

    Défi chez Gigi

    Mots proposés : ex... lent...ou lenteur... plaisir ou plaisamment.

    Incorporer cette phrase : on apprend de ses erreurs.

    Atelier de Ghislaine "Les lendemains qui chantent"

     

    Les lendemains qui chantent

     

    Oh que oui on apprend de ses erreurs...

    Nos aînés nous ont prévenus mais nous n'y avons pas cru.

    L'expérience les on forgés pour nous les enseignés.

    Pourtant, on doit se rendre à l'évidence

    quand les épreuves nous tombent dessus.

     

    On a mal, très mal, à notre coeur, à notre mental.

     Aujourd'hui, lentement elle s'offre à la vie.

    Au coeurs des souvenirs et des silences

    Au coin de la rue, des petits bals perdus...

    Toi aussi,  tu l'es peut-être reconnus.

     

    Hier s'est envolé, ses ailes déployées

    Dans un ex champs de blé doré.

    Un alizé si fort les a emportés

    Sur un nuage immaculé.

     

    Au-delà des temps inconnus, admire

    Les étoiles du firmament dans la nuit

    Qui annonce sa bienvenue

    Car toutes ces veines sont à nus.

     

    De sa grande part tristesse

    Les nouveaux jours sont descendus

    Pour revêtir sa robe claire de "l'espoir"

    Hier, n'est plus elle continue son aventure.

     

    Il faut garder au fond de soi

    Le plaisir de jouir avec la vie.

     

    Arlette

     

    Ps : un texte fait rapidement car ma puce veut que je joue avec elle.

    La perte d'un être est toujours une grande souffrance. Ne râter pas cette vidéo.

    merci pour vos commentaires.

     


    15 commentaires
  • Défi chez Ghislaine

    Défi chez Ghislaine

    Les mots imposés : Chic... idée... ondes... notes... porte.. fil... fol...vil.

     

     

    Défi chez Ghislaine

    Un jour viendra

     

    N'est-il pas vrai que c'est chic quand l'entente est cordiale.

    Que c'est vil, quand on est sur le fil du rasoir.

    Alors, l'idée c'est d'être un peu égoïste rien que pour soi.

    Il n'y a pas de mal à se faire du bien.

    Les ondes de nos pensées vont-elles parvenir au destinataire?

    Loin s'en faut, on note et on prend vite la porte.

    Pour laisser derrière soi l'amertume du moment.

    Si on ne fait pas attention un rien peut nous détruire.

    Le fol espoir pour comprendre qu'il est bien accroché

    celui ou celle là aura tout compris de la vie.

    Mais de l'eau aura coulé sous les ponts enfin j'espère pas trop.

    Il est fou de se faire autant de mal quand on est vivant.

     

    Arlette

    Ps : un jet d'écriture instantané...j'espère que vous aimerez.

    Merci pour vos commentaires.

     


    15 commentaires
  • Défi chez Etournelle

     

    Défi chez Gigi

     

    Les mots imposés : Mai... mois... muguet... moment... subtil...soir...

    tardif... suivante.

     

    L'atelier de Ghislaine "Subtil mois de mai"

     

    Subtil mois de mai

     

    Mais ou te caches-tu jolies clochettes

    Viens donc vite faire la fête...

    C'est le mois ou l'on t'honore

    Tes perles ne perdent pas le nord.

     

    Quand vient le soir, tu te dissimules

    Entre les fougères si hautes.

    C'est un moment de grâce

    Qu'il ne faut pas manquer.

     

    Mai pourra chanter tout le mois

    Pour un bonheur qui se fait roi.

    Ton parfum subtil s'évapore

    A la moindre pluie d'aurore.

     

    Tardif tu auras le dernier mot

    Car sans toi point de bonheur si beau.

    Muguet au vert feuillage si doux

    L'heure suivante garde le temps flou.

     

    Arlette

     

    Ps: J'ai eu un peu de mal à écrire le texte, j'espère que vous aimerez.

    Merci pour vos commentaires.

     

    Cadeau cette jolie chanson à redécouvrir.

     

     


    8 commentaires
  • Défi chez Ghislaine "un homme bizarre"

    Défi chez Gigi

    Les mots imposés :

    Troc... tronche... cavale... sensation... semblant...

           lot... lac... sac... pot... son... pont.

     

    Défi chez Ghislaine "un homme bizarre"

    Un homme bizarre

     

    Quelle est cette sensation étrange qui laisse Micheline sans voix devant ce pont suspendu. Juste au dessus du lac, elle aperçoit un homme à l'allure bizarre.

    Il court si vite, qu'elle croit bien qu'il est en cavale. Elle se souvient de l'avoir vu faire du troc, quelques heures auparavant. Il a une tronche pas banal. Des boucles aux oreilles, des tatouages à l'ancienne. Rapidement, il sort de son sac un joli pot ancien qui à de la valeur, une pièce rare. 

    C'est un joli lot qu'il a chipé à la citadelle. Croyez-vous qu'il est peur, même pas, cet une homme sans foi ni loi. Il fait semblant de ne rien voir. Mais les gendarmes avertis du vol arrivent au pied du pont, son quart d'heure de gloire est terminé, il ira tout droit au placard.

    Arlette

     

    Ps : j'espère que vous aimerez ce petit texte improvisé. Merci

     


    16 commentaires
  • Défi chez Gigi " Soldat"

    Défi chez Gigi

    Des mots en "sol"

    Défi chez Gigi " Soldat"

     

    Il aurait aimé faire carrière en tant que soldat à Balard,

    la vie ne lui pas laisser le choix. Sa fiancée attendait

    un heureux évènement, tous les projets ont été chamboulés.

    Souvent Victor regardait le sol pour réfléchir à son avenir.

    Il a déjà beaucoup souffert,  orphelin à neuf ans

    ça mère à ce jour lui manque terriblement.

    Il avait toujours son solen (couteau) sur lui, toujours peur

    de l'avenir qui l'a marqué.

     Victor doute toujours de lui, pourtant avec toutes les épreuves

    de sa vie, il est solide comme un roc. Combien de fois la solitude

    l'a enveloppé dans son manteau, pour l'envoyer dans le caniveau.

    Victor appuyé à la solive (poutre) ne cherche un pas de solidarité 

    Il a toujours su qu'il ne devait que compter sur lui et ne pas attendre

    la sollicitude de chacun.

    Moralité, dans la vie il ne faut que compter sur soi-même.

     

    Arlette

    Ps : En espérant que mon texte vous aura plu... Dans le programme des candidats à la Présidentielle, il est souhaitable de remettre nos jeunes au service militaire...Perso, je suis pour et vous les amies?

    Merci pour vos commentaires.

     


    25 commentaires
  • Défi chez Ghislaine

    Défi chez Ghislaine

     

    Les mots imposés : énigme... enquête.. indice... agent

    coupable... vérité... mobile... filature.

     

     

    Défi chez Ghislaine "Le malheur de Paul"

    Le malheur de Paul

     

    Oui et non c'est une énigme, quand Paul s'acharne à tout compliquer

    et à rentrer dans conflits à répétitions...Il est fatiguant et usant.

    Voilà que Jeanne fait son enquête, elle n'est pas si bête la bougresse

    et veut savoir toute l'histoire. Paul perd sa famille et ses amis.

    Trouver déjà l'indice de ses crises qui le même à la folie.

    Mais le coupable n'est pas celui que l'on croit...

    Simon est tapi dans l'ombre et observe la scène

    tel le diable en personne qui en tire toutes les ficelles.

    Il se réjouit du malheur de Paul.

    Celui là il sait mettre son grain de sel tout en subtilité,

    pour que la discorde soit à son apogée.

    Jeanne ne baisse pas les bras, déguisée en agent,

    trouvera la vérité sans trop se fatiguer, ça remonte à bien

    longtemps que Paul à des ennuis.

    Elle sait ce que les vieilles rancoeurs et la jalousie

    peuvent faire. Elle a enfin trouvé le mobile.

    Simon s'acharne à faire le vide autour de  Paul...

    Jeanne le prend en filature ...

    Simon veut règner en maître de toutes les situations.

    Le masque est tombé, elle a découvert ses imperfections

    celui de semer le malheur autour de lui.

    Jeanne lui envoie un message.

    "Ce que tu as fait tu le connaîtras à ton tour

    à bon entendeur salut".

     

    Arlette

     

    Ps : L'imagination peut nous emporter dans écriture incroyable.

    Voilà Gigi, j'espère que mon roman te plait.

    Merci pour vos commentaires.

     


    13 commentaires
  • Défi pour Etournelle

    Défi chez Etournelle

    Les mots imposés : Prévenant...Présage...Préambule...Prêt... prendre...

    Prédis...presse..Prévenue...Précis...Préférence... Prétend...Présomptueuse.

     

    Les Présidentielles

     

    Parlons politiques juste pour le fun...

    Serais-ce un bon présage tous les tapages médiatiques

    sur Pierre, Paul, Jacques ... Perso, ça m'énerve toute cette salade.

    Ce sera celui qui pêchera le plus qui tiendra à être précis

    dans sa défense. Sont-ils prévenants oui certainement ils tendent

    leur filet, pour flairer les plus fragiles. Ils proposent des miroirs

    aux alouettes, ils en ont pleins les mirettes.

    Ou sont les vrais programmes?

    Chaque candidat prétend détenir la solution à nos problèmes.

    Ah que de belles paroles, que de belles promesses.

    Mon Dieu, il est présomptueux de dire celui qui détient la solution.

    Pour ça, ils sont tous prêts à vendre leurs propagandes mi-figue

    mi raisin. Il y a de la coupe aux lèvres.

    N'oublions pas la Presse, ils sont derrière leurs fesses.

    Les candidats prédisent, seraient-ils des voyants?

    Ah ça, ils prennent le taureau par les cornes quitte à nous éblouir.

    Nous sommes prévenues il y aura encore de l'encre qui va couler

    sur toute l'actualité. Ne me demander pas ma préférence je n'en

    ai pas... Ils sont entrain de noyer le peuple dans une sacrée mélasse.

    Ne vous y fiez pas les préambules seront encore pendant deux mois

    devant la scène...Tiens j'en ai mal à la tête.

    Je vais assumer mon vote et prendre la bonne solution.

     

    Arlette

     

     

     

     

     

     


    6 commentaires
  •  

    Défi chez Etournelle

     

    Atelier chez Etournelle

     

    Ecrire le plus de mots commençant par la lettre "i".

     

    Atelier chez Etournelle

     

    Inès la Star

     

    Incroyable cette jolie fille

    Avait posé un insigne

    Sur son manteau de fourrure

    Inspirée par la mode d'hier

    Oui, une étoile ridicule voyez-vous!

     

    Installer sous l'abri bus

    L'allure décontractée

    Son insolence faisait fuir

    Les beaux gars du quartier

     

    Inès voulait s'infiltrer

    Au bal des Iris

    Mais par l'infamie du videur

    Elle courut vers le Pub.

     

    La galanterie d'Igor

    Lui fît chaud au coeur.

    "Vous ici mon ami!"

     Infiniment je vous en remercie.

     

    Indigner je l'ai été par ce videur

    Il est indiscutable qu'il avait tort.

    "Ma broche étoile blanche

    Je ne vois pas où est le mal!"

     

    "Inès réfléchit un peu

    Sois indulgente tu n'es pas une star!"

    Et bien tant pis l'indigestion 

    M'a gagné, je serais Star quand même !

     

    Arlette

     

    Ps : J'ai voulu ce texte rigolot, j'espère que j'ai réussi. 

     

    On continue dans le rire avec cette vidéo marrante !

    Perso, j'ai bien rit !

    Merci pour vos commentaires.


    28 commentaires
  • Défi chez Ghislaine

    Défi chez Ghislaine

    Faire un texte avec ses mots :

    Lourd + léger

    Jour + nuit

    Peur + courage

    Gai +triste

    Plus + moins

     

    Défi chez Ghislaine

     

    Le temps d'une pause

     

    Au jardin des sourires

    Le temps est si lourd

    Qu'il la fait courir

    Avec un léger discours

     

    Ooooh ! en ce jour

    Un bouquet d'amour

    Afin d'embellir sa nuit

    De ses parfums exquis

     

    En faisant fuir la peur

    Qui l'agrippe fermement

    S'arme d'un grand courage

    Exprime des Ave-Maria

     

    Gaie comme un pinson

    Se plonge dans l'horizon

    D'un rêve solaire

    La tristesse est éphémère

     

    Plus les jours s'allongent

    Devant ces jours paisibles

    Moins la frayeur

    Peut entourer son coeur.

     

    Arlette

     

    Une jolie vidéo pour les yeux de l'esprit.

    Merci pour vos commentaires.

     

     

     


    19 commentaires
  • Défi chez Ghislaine " et... ets"

     

    Défi chez Ghislaine

    Faire un texte avec des mots finissant par

    "et...ets"

     

    Défi chez Ghislaine " et... ets"

     

    Premier jet

     

    Bien nous voilà au premier jour de l'année

    Et voici mon tout premier jet d'écriture

    Saura-t-il vous plaire?

    Mes projets futurs offrir ce que je peux.

     

    Ce matin j'ai ouvert mes volets pour

    Une journée simple et heureuse.

    Près de moi mon homme se repose

    Je fais le moins de bruit possible.

     

    En effet, je suis son petit valet

    dévoué, je fais mon possible pour l'aider.

    Sa dépression s'accentue...

    Son nouveau traitement ne me plaît pas.

     

    Lui qui adorait le poulet autrefois, 

    Il le déteste, il trouve sa chair sèche.

    Pour le divertir, je m'amuse à lui faire 

    Quelques sobriquets en jouant aux trousse-pets.

     

    Mais non... il fait le sourd-muet pas facile

    Assises sur le tabouret pour lui chatouiller

    les pieds, et v'là qu'il attrape un hoquet.

    Pas grave, on va prendre un ticket pour la rigolade.

     

    J'entends du bruit dans la cuisine

    Avec tout ça j'ai oublié de fermer le robinet

    Mon Dieu... quelle facture je vais avoir

    L'année commence un tantinet cher.

     

    Pour finir, je me tourne vers mon tonnelet

    Pour commencer l'année en beauté

    Une coupe de Clairette de Die

    C'est ainsi que je continue mon trajet.

     

    Meilleurs voeux à tous

     

    Arlette

     

    Moment détente avec Michel Delpech

    Merci pour vos commentaires.

     

     


    38 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique