• Vivre malgré tout

    Vivre malgré tout

     

    Vivre malgré tout

     

    Il faut vivre nos passions

    Aller de l'avant sans se poser des questions

    A notre époque ou la guerre sévit

    Au quatre coins du pays

    Il faut garder espoir et être vigilant

    Ne plus suivre les autres comme des moutons

    Mais s'occuper de notre famille avec attention

    Les autres pays arrivent à faire face

    Faisons-le nous aussi...

    Je me souviens ma mère avait peur de L'O.A.S

    De mars 1961 à 1968, ils attaquaient n'importe ou...

    La France a réussit à trouver une solution

    Alors là aussi on réussira, j'y crois !

     

    Arlette

     

     

    « Défi chez CeriseHistoire de rire un peu »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    mireille du sablon
    Jeudi 28 Juillet 2016 à 20:48

    ...j'apprécie l'idée que tu développes.

    Oui, j'ai aussi connu cette pression dans les années soixante surtout que mon oncle effectuait son service militaire en Algérie. Mais cette guerre de maintenant est plus sournoise malheureusement... allez, restons confiantes!

    Bises de Mireille du Sablon

    2
    Vendredi 29 Juillet 2016 à 08:14
    Oui il faut vivre malgré tout en étant très vigilant. Bonne journée Arlette, bisous
    3
    Vendredi 29 Juillet 2016 à 08:18

    vivons.. Arlette 

    comme si c'etait le dernier jour chaque jour

    bisous

    Nathie

    4
    Vendredi 29 Juillet 2016 à 08:26

                                       Moi aussi je veux y croire!

    Le danger est partout avant même que nous quittions notre maison,même si ce sont d'autres dangers......

    A 11h  je prends la route pour conduire mes 2 petits enfants a l'aéroport  à 100kms.....on parle de journee rouge .......

    merci pour ce si vrai poème .

    Bisous petite fée

    Sabine

    5
    Vendredi 29 Juillet 2016 à 13:13

    Vivons au jour le jour dans ce monde bien agité  , la vie est courte 

    Merci pour ton gentil passage 

    De gros bisous

    6
    Vendredi 29 Juillet 2016 à 13:14

    Bonjour Arlette

    Il faut vivre et en profiter un maximum .

    Je te souhaite un bon après-midi.

    Gros bisous

    7
    Vendredi 29 Juillet 2016 à 17:44

    je te souhaite une douce fin de journée ici ciel bleu après une matinée grise et une nuit de pluie ...

    juillet ce termine et on a pas vraiment un été de ciel bleu ...

    bisous

    Chanson d’été

    Albert Samain

    Le soleil brûlant
    Les fleurs qu’en allant
    Tu cueilles,
    Viens fuir son ardeur
    Sous la profondeur
    Des feuilles.

    Cherchons les sentiers
    A demi frayés
    Où flotte,
    Comme dans la mer,
    Un demi-jour vert
    De grotte.

    Des halliers touffus
    Un soupir confus
    S’éléve
    Si doux qu’on dirait
    Que c’est la forêt
    Qui rêve…

    Chante doucement ;
    Dans mon coeur d’amant
    J’adore
    Entendre ta voix
    Au calme du bois
    Sonore.

    L’oiseau, d’un élan,
    Courbe, en s’envolant,
    La branche
    Sous l’ombrage obscur
    La source au flot pur
    S’épanche.

    Viens t’asseoir au bord
    Où les boutons d’or
    Foisonnent…
    Le vent sur les eaux
    Heurte les roseaux
    Qui sonnent.

    Et demeure ainsi
    Toute au doux souci
    De plaire,
    Une rose aux dents,
    Et ton pied nu dans
    L’eau claire.

    Albert Samain, Au jardin de l’infante

     

    8
    Vendredi 29 Juillet 2016 à 18:43

    Bonjour ma chère Arlette

    Je suis contente que tu as pu passer un peu de bon temps avec ta petite-fille c'est super

    pour toi et ton mari  .

    Pour ton billet tu as raison il faudra bien trouver une solution  à ces gros problèmes et à cette violence.

    Chez moi il fait beau et chaud mais la pluie arrive dès dimanche.

    Passes un bon et agréable week-end

    Avec toute mon amitié et de gros bisous à vous deux

    Janine

    Clusters 2 2015

    9
    corinne56
    Vendredi 29 Juillet 2016 à 19:32

    Même si je respire j'ai du mal à le faire dans ce monde cruel et violent.  J'aimerais bien que la France trouve une solution qui semble bien utopique Arlette. Gros bisous. Je suis au standard.

    10
    Samedi 30 Juillet 2016 à 12:51

    tu as raison

    mais  pour l'OAS c'était autre chose

    j'étais toute jeune  et la pression je la ressentais moins

    et pourtant je ne peux oublier cette peur que j'ai eu une certaine nuit

    en entendant plusieurs explosions .....

    j'habitais Aubervilliers et là ...attention ...

    très bon week-end

    bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :