• La chaleur d'un coeur " L'épreuve de trop..."

    La chaleur d'un coeur " Une autre épreuve"

    - 8 -

    Souvent on se demande comment continuer notre vie et quel est le chemin à prendre. Après ces épreuves, on le faisait pour la mémoire de nos défunts fils et pour notre entourage et aussi pour nous-mêmes. Mais ce que l'on sait moins dans cette situation.... la vie bouleverse et fait voler en éclats tout ce qui est autour de nous. Nos fils n'étaient qu'au début de leurs vies d'hommes. Oui c'est vrai que sans l'écriture, j'aurai certainement pu développer une maladie quelconque. Un choc aussi affreux que la perte de ces enfants ne restent pas sans effet sur le corps humain. Aussitôt après l'épreuve, on doit se construire d'autres bases pour continuer à aller de l'avant. Sinon le couple est en perdition. On passe par plusieurs étapes sentimentales qui sont blanc et parfois noires.

    Mais finalement la vie est la plus forte, elle met à notre disposition des solutions qu'on ne voit pas automatiquement. On ne doit pas rester prostrée, il faut continuer à avancer... les tâches quotidiennent nous y obligent même si on ne le fait pas de gaîté de coeur. Le partage et l'échange voilà ce qui aide vraiment car chacun apporte son opinion et ses convictions. Et là on ne se sent plus seule.

    Et soudainement...

    On était heureux tout allait bien, du moins je le croyais pour ma part. Quand mon mari à développer un cancer à la gorge... j'ai cru une fois de plus que le ciel nous tombait sur la tête. On venait à peine de sortir la tête hors de l'eau qu'on nous y plongeait à nouveau. Mon Dieu vite de l'oxygène.. quand cela va t-il s'arrêter?

    C'est là que je me suis rendue compte, que j'avais de la chance d'avoir l'écriture pour exorciser tous mes bleus à l'âme. Mon mari n'a pas eu cette chance, il se réfugiait avec sa cigarette dans le silence. Je m'en veux de ne pas l'avoir vu sombrer petit à petit. Certes, notre petit homme lui faisait du bien, mais cela ne lui suffisait pas.

    Il est passé par l'opération et tous les traitements qui lui ont été prodigués pour qu'il s'en sorte. Il a été très courageux, pendant toute cette année 2010. J'ai fait en sorte de l'aider au maximum. Cela fait 7 ans qu'il a été opéré, mes prières ont été exaucées et notre amour est devenu plus fort. De cette épreuve son regard a changé sur les autres, notre entourage.

    On s'est marié pour le meilleur et pour le pire...mais on ne pense pas au pire qui pourrait arriver quand on est jeune. Normal me diriez-vous, sinon personne ne se mettrait en couple croyez le bien. La vie et toutes ses épreuves que nous devons affronter ce n'est pas une mince affaire et ça vous change  profondément un être humain.

    A ce moment-là mon ...

    A suivre...Lundi prochain

    Merci pour vos commentaires.

    « Défi chez Evy "Le lien"Défi pour Ghislaine "Un train nommé désir" »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 21 Août à 02:12

    On ne se remet jamais de la mort des ses proches

    Nous avons vécu la même chose avec papa  , les mêmes combats

    ainsi que pour mon frère et mon compagnon 

    Nous nous sommes battus et au final ils nous ont quitté

    Tu as une grande force de caractère 

    Maintenant c'est ma maman mais elle est forte

    et je pense qu'elle veut partir la dernière . . .

    Elle a enterré deux de ses fils et mon père mais en rien je l'ai vu sombrer

    Tout cela me blesse encore aujourd'hui. . .

    Une douce fin de nuit mon amie

    Gros bisous

    Rentrant très tard et ce jusqu'à mercredi je te mets ma création

      • Lundi 21 Août à 10:28

        Merci pour tes confidences ça fait du bien de lire tes mots... Toutes les familles passent des épreuves tôt ou tard...bisous mon amie

    2
    Lundi 21 Août à 02:45
    colettedc

    ... et vous en êtes ressortis plus forts !!! Mais, ça fait mal, quand ça passe !!! Quelle belle page, que celle-ci, Arlette !

    Bonne semaine !

    Bisous♥

      • Lundi 21 Août à 10:29

        Aujourd'hui énormément de choses ont changé dans notre vie mais pour le bien être de notre vie...merci mon amie bisous

    3
    Lundi 21 Août à 04:48

    Bonjour  Arlette

    En ce matin de lundi

    bien moins frais qu'hier 17° a  04 h 30

    loin d’être dans l'inspiration,

    je ne vais pas être original

    mais le plus court que je puisse faire

    c'est de  vous souhaitez

    un très bon début de semaine

    avec mes Amitiés -¤ ^ ¤ -Bisous  

       56MELDIX77      Le  Briard     Breton   

      • Lundi 21 Août à 10:29

        Belle semaine mon ami...bisousyes

    4
    Lundi 21 Août à 06:47

    Dieu que la vie est dure et pourtant que tu es une femme forte..... je pense à toi. je pars pour une semaine. à bientôt. gros bisous

      • Lundi 21 Août à 10:32

        La vie n'est pas un long fleuve tranquille tout le monde le sait... mais on pense que ça n'arrivera pas chez nous, ou est l'erreur que l'on a commise, je me le demande encore... bonne semaine de repos..bisous mon amie

    5
    Lundi 21 Août à 07:20

    coucou bonne semaine arlette bonne journée et oui on est marié pour le meilleur et le pire et le pire tout comme toi j ai connu aussi comme toi tout ça a rendu encore plus fort notre couple la vie n est pas un long fleuve tranquille  il faut encore parfois lutter pour avancer gros bisous avec toute mon amitié patou

      • Lundi 21 Août à 10:33

        L'amour ce sentiment si beau aide à surmonter les épreuves...merci pour ta confidence précieuse dans ce texte que je vous dévoile.biosus mon amie

    6
    Lundi 21 Août à 08:53

    Quand on a la foi on se dit que Dieu

    nous envoi des épreuves pour fortifier notre foi

    Mais il y a toujours ce sentiment de celle de trop

    celle qi nos démoli a petite dose....

    Flo a développé sa leucémie après 5ans de mariage

    Pour des parents c'est une épreuve dont t connais l'ampleur

    mais quand la famille te mets à dos la maladie de ton fils

    et te dire que s'il mert ce sera ta faute.........

    Au lieu du soutien on nous impose une autre épreuve.....Celle de trop

    que Dieu vos garde Arlette et veille sr vos

    bizoux

      • Lundi 21 Août à 10:36

        Dieu que c'est vrai mon amie, sans la foi il y a bien longtemps que j'aurais sombrer et peut-être mon époux aussi...on est là aujourd'hui et j'espère que notre fin de vie sera meilleure que toutes ces années que nous avons vécus...merci Assoula pour ton texte et confidence...bisous

    7
    Lundi 21 Août à 10:00

    Coucou Arlette,

    Merci pour ces confidences. Le départ d'un enfant n'est jamais anodin dans un couple. Mon frère nous a quitté en 1986, il n'avait pas 40 ans. J'ai vu mes parents changer, maman se renfermer et se durcir, mon père au contraire, perturbé d'avoir voulu fermé seul les yeux de son fils, s'est fragilisé. Il a décliné pour se voir déclaré définitivement Alzheimer  10 ans après le décès de Pierre. Et malgré la complicité de ce couple qui s'aimait à la folie, maman est restée seule en 2002 pour s'en aller les rejoindre le 23 août 2015.

    Bises et bon début de semaine

      • Lundi 21 Août à 10:37

        Merci pour cette confidence Zaza, pas facile de les relater. Je suis sûr que tu penses souvent à ces épisodes de ta vie, en nous c'est indélébile quand la chair de notre chair est à vif...bisous mon amie

    8
    Lundi 21 Août à 11:31

    Bonjour mon amie Arlette

    ta lettre est bouleversante. Tout comme toi j'ai perdu des personnes chères

    déjà mes parents et c'est bien simple in ne me reste plus grand monde

    mon fils je le vois pas souvent il vis au Canada avec sa femme et mes petits-enfants

    Tout comme ton mari j'ai fais un cancer très grave , me suis battue avec l'aide de ma maman et de mon mari. C'est vrais qu'après tout cela on voit la vie d'une autre façon

    je t'embrasse très fort

    martine

      • Lundi 21 Août à 11:40

        Merci pour cette confidence, c'est bien de s'ouvrir aux autres et de partager un pan de notre vie, ça permet d'évacuer et on en a besoin...je suis contente que tu t'en sois sortie... bisous mon amie

    9
    Lundi 21 Août à 13:01

    courage Arlette

    quand on aime

    on fait tout pour donner de son énergie, et tu en as beaucoup!!

     la vie est un combat de chaque jour et la perte d'un enfant est douloureuse

    tu as le courage de nous en parler

     bon lundi à toi

    avec plein de petites joies

    bisous

     

     

      • Lundi 21 Août à 17:11

        Merci Fruita, un blog c'est fait pour partager nos expériences de vie, ça peut aider d'autres personnes qui sont dans la souffrance... merci à toi bisous

    10
    Lundi 21 Août à 13:48

    Bonjour ma chère Arlette

    Que d'épreuves dans la vie, j'ai aussi vécu cette situation avec la mort de ma soeur qui avait 27 ans, assassinée par un fou et une famille démolie par ce départ et par la suite avec la justice qui a durer des mois. Dépression des parents cancer pour la maman et fibromyalgie pour moi et sa dure encore,

    Bon début de semaine  ma chère amie , gros bisous pour vous deux

    et courage

    Ton amie Janine

    le 20 août 17

      • Lundi 21 Août à 17:16

        Mon amie ton histoire m'émeut au plus au point, difficile en effet de vivre normalement dans ces conditions dramatiques... ça fait du bien d'en parler

        et merci pour cette confiance que tu m'accordes et envers nos amies communes pas facile de l'écrire ce pan de vie. Bisous mon amie

    11
    Lundi 21 Août à 16:18

    émouvant texte ....

    bonne semaine

      • Lundi 21 Août à 17:16

        Merci Linda..bisous

    12
    Lundi 21 Août à 16:43

    Bonjour Arlette.

    Parfois, la vie est trop triste, je comprend...
    J'espère que tu as passé un bon week-end et que tout va bien pour toi et tes proches.
    Chez nous, c'est le grand beau temps, espérons que ça dure et je t'en souhaite autant.
    Bon Lundi et bonne semaine.
     Bisous de nous deux.

    FotoFlexerAnimation

      • Lundi 21 Août à 17:17

        Merci Jacques pour tes mots...bisous à vous deux

    13
    Lundi 21 Août à 16:47

    bonjour Arlette  tu sais mon amie quand on perd un être cher ont est tout déboussolé moi j'ai perdu mes deux parents  mon papa est mort d'un cancer des poumons le 28 août ça fera 20 ans et ma mère le 23 février 2018 ça fera 9 ans et le 23 février juste après le décès de ma maman naissais mon petit fils  Enzo il aura 9 ans le 23 février 2018 et j'ai eu mon fils qui est décédé aussi il y a 10 ans  et je n'arrive pas  m'y faire tous les jours j'y pense   jamais je ne les oublie  ta lettre est très belle  et je te dis courage ma douce merci pour ton commentaire et pour ta belle création j'espère que tu va bien ? et que tu as passer un bon week end ? je te souhaite un bon début de semaine et une très bonne après midi prend soin de toi ma douce

    gros bisous de ton amie

    Béa

     

     

     

      • Lundi 21 Août à 17:06

        Béa, je vois que ton parcours de vie n'a pas été simple...pourtant une lueur d'espoir dans ton commentaire le petit Enzo qui doit être ton réconfort et ton rayon de lumière.Merci pour cette confidence poignante..

        Bisous mon amie

    14
    Lundi 21 Août à 16:49

    Bonjour Arlette

    Ton billet m'émeut beaucoup , que d'épreuves vous avez traversé .

    Je vous souhaite tant et plein de bonheur Arlette , vous le méritez amplement .

    Je te souhaite une excellente soirée.

    De gros bisous

    15
    Lundi 21 Août à 17:09

    Merci Corinne pour ton message, ce que je vois c'est que mon écrit permet à d'autres amies de s'exprimer sur leur parcours de vie.... Pour ça je les remercie de cette confiance...bisous et merci Corinne...bisous

    16
    Lundi 21 Août à 17:34

    et oui la vie est parfois bien méchante.... non on ne sait pas d' avance et ce n'est pas plus mal sinon comment vivre??? gros bisous à vous deux Sylvie

      • Lundi 21 Août à 18:16

        On a tous la conscience que ça peut arriver à n'importe qui...donc c'est vrai que le mieux c'est de vivre au présent sans trop se poser de questions sinon ça devient invivable...merci pour ton avis...bisous mon amie

    17
    Lundi 21 Août à 18:00

    bonsoir  Arlette j'ai eu le même sort que toi avec le père de mes enfants  et au même endroit la gorge aussi ça été très dur pour moi, mais bon !!!!   , as tu passé un bon lundi ? moi calme et sans sortie , ici gros nuages et temps lourd , bonne soirée et bon mardi ..amitié ..bisous ..Anna

      • Lundi 21 Août à 18:18

        Merci Anna pour cette confidence, mon mari est en sursit car on s'est bien que le cancer peut se réveiller n'importe quand, c'est pourquoi je veille sur lui. Bisous ma chère Anna

    18
    Lundi 21 Août à 18:29
    nays&

    terribles mots que je découvre en te lisant Capucine..
    la vie est bien souvent injuste et cruelle..
    mais elle continue et avec tout l'amour a offrir
    je ne suis pas douée pour les mots Capucine
    de tout coeur avec toi ♥♥

    bisous ♥

      • Lundi 21 Août à 20:03

        A travers tes mots je sens toute l'émotion...merci mon amie...bisous

    19
    Lundi 21 Août à 19:01

    Ce que la vie peut être cruelle des fois!!! Nous en avons bavé nous aussi et ce depuis le tout début de notre mariage!!! La maison que mon mari avait bâtie de ses mains a brûlé entre le Noël et je Jour de l'An 1976-1977, ne laissant que les murs de briques extérieurs. On aurait dit une maison bombardée!!! Quelle épreuve ce fut. En plus j'étais enceinte de quelques mois de ma première fille. Mon mari en a pleuré, lui qui ne pleure presque pas habituellement! Et que dire de mon père qui a commencé à grisonner à partir de ce moment! Puis plusieurs années après, mon mari perdait son emploi après 20 ans de loyaux services, l'usine fermant les portes définitivement. Nous avions 4 enfants à l'école à cette époque! Ce ne fut pas facile non plus. Il y a deux ou trois ans, le feu a décidé de récidiver en brûlant notre étable, grange, animaux y compris ainsi que notre garage! J'ai vu les flammes sortant du toit et je me suis dit: "Non mon Dieu! Pas encore une fois!!!" Que pouvait-on y faire... Il était déjà trop tard... Tout cela marque à la vie. Il est vrai que nous n'avons pas perdu d'êtres humains dans tout cela, mais tous nos souvenirs et la vie des animaux sont disparus à jamais.... J'ai pleuré beaucoup. Mais sans la foi, tout comme bien des gens, nous nous sommes relevés et avons continué de l'avant. J'ai encore envie de pleurer quand j'y pense... :(

      • Lundi 21 Août à 20:02

        Merci pour tes confidences Réjeanne désolée de raviver tout cela dans ta mémoire... En effet quand les épreuves s'acharnent contre nous, il faut résister même si ça fait mal...La foi nous aide beaucoup car on pense toujours à plus petit que soi...bonne soirée Réjeanne...bisous mon amie

    20
    Lundi 21 Août à 20:41

    Bonsoir Capucine,

    il y a des ressentis qui donnent quelques larmes, il est dur de parler de ce qui nous touche au plus profond, cependant Monique dirait c'est d'en parler que l'on se sent mieux a coeur ouvert,exorciser le mal en soi , je pense que tu as une grande force de caractère et que tu réussit à vaincre ce mal qui te ronge assurément cela sans aucun doute car vivre de tel évènement laisse des plaies jamais refermées je t'Admir car moi j'ai connu l'effondrement et si Monique n'avait pas été la je crois que ma vie aurait été un enfer, surmonter c'est difficile mais on y arrive mais pas seule; ton mari ta famille aura surement contribué ce mieux-être bisou la courageuse, continu ton récit cela te fera du bien, bisou mon amie bonne semaine moi moins présente mes jeunes sera le mercredi matin;

      • Mardi 22 Août à 08:56

        Merci Cristiane pour ton avis sur le sujet, c'est difficile mais on doit avancer pour que nos défunts soient fiers de nous...bisous

    21
    Mardi 22 Août à 08:08

    C'est très dur de remonter après la perte d'un enfant mais l'amour que vous vous portez vous a aidé....La maladie nous tombe souvent dessus quand on ne s'y attends pas (et j'en sais quelque chose) mais l'amour est toujours là plus fort et cela aide à la guérison !!

    Tu sais je suis en admiration devant toi pour la force et le courage que tu as. Ma nièce a perdu son fils de 26 ans d'une rupture d'anévrisme et n'a jamais pu s'en remettre et 4 ans après quand elle s'est brûlé tout le bas ventre elle ne s'est pas du tout battu elle n'avait qu'un souhait partir rejoindre son fils...

    Bonne journée, bisous

      • Mardi 22 Août à 08:49

        Merci pour ton témoignage mon amie...Oui tout le monde ne s'en sort pas indemme mais la vie doit-être plus forte pour nos défunts...bisous mon amie

    22
    Mardi 22 Août à 20:35

    Une belle leçon de courage que tu nous donnes là ! Gros bisous, j'espère que pour vous deux, la vie va se montrer moins cruelle maintenant. FRANCOISE

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :